Home » Rock Vibrations: la saga des hits du rock by Daniel Ichbiah
Rock Vibrations: la saga des hits du rock Daniel Ichbiah

Rock Vibrations: la saga des hits du rock

Daniel Ichbiah

Published September 25th 2015
ISBN :
ebook
Enter the sum

 About the Book 

Lhistoire des chansons mythiques du rockStairway to heaven, Satisfaction, Smells like teen spirits…Ces chansons sont davantage que des chansons. Ce sont des œuvres devenues mythiques, qui appartiennent à la légende du Rock. Elles sont entrées dansMoreLhistoire des chansons mythiques du rockStairway to heaven, Satisfaction, Smells like teen spirits…Ces chansons sont davantage que des chansons. Ce sont des œuvres devenues mythiques, qui appartiennent à la légende du Rock. Elles sont entrées dans nos vies, y ont déposé un peu de paradis et tissent un fil dAriane invisible entre des millions de fans du rock.Les grandes chansons du rock ont quelque chose de particulier. Une perfection, une grâce, un sens du drame ou de lharmonie qui semblent relever de la magie. À jamais magnifiques, elles semblent résider hors du temps.Cest lhistoire de ces monuments du rock, de ces petits moments déternité musicale que jai voulu vous conter. Comment ont pris forme Vertiges de lamour du regretté Bashung, Hotel California, Sultans of Swing, Paris séveille… ?Saviez-vous que Keith Richard a entendu Satisfaction alors quil se trouvait dans un demi-sommeil ? Que Paris séveille a été inspiré par une chanson populaire remontant à lannée 1802 ? Que le thème joué à lorgue sur Like a Rolling Stone a été improvisé sur le vif par un musicien venu rendre visite à Dylan ?Durant cette enquête, jai reconstitué le puzzle de tels succès des Stones à Nirvana en passant par Bashung. Riche en révélations, émaillé de témoignages exclusifs, ce document dexception nous entraîne au cœur de chansons qui ont marqué notre existence et restitue, pour chacune, lépoque qui les a vu naître.En contant lélaboration et les sagas de hits légendaires, je vous convie à revivre le frisson de la grande histoire du rock.